| ENGLISH |

Alors que la consommation d'ailerons de requins est dénoncée partout dans le monde, Martin Picard et Radio-Canada jugent bon de vous proposer un braisé d’estomac et d’ailerons en Nouvelle-Écosse. Le squale est capturé et dépecé devant vous ; le tout arrosé de mépris « Regarde où est ton frère ! » pour le requin bleu qui figure pourtant sur la liste des espèces menacées du COSEPAC (Comité sur la situation des espèces en péril au Canada).

 

Cet épisode de Martin sur la route* est une bourde monumentale. Non seulement rien n’est dit sur le statut précaire de cette espèce et des requins en général, on ne dit rien non plus sur les effets pervers de ces tournois de pêche qui perpétuent la mauvaise réputation du requin et qui mènent à la mort inutile de douzaines de squales à tous les ans. Les requins relâchés en mer (catch & release) souffrent de diverses blessures et des effets de la gravité après avoir été sortis de l’eau pour les photos d’occasion. Hameçons pris dans la gorge, mâchoires disloquées et des organes perforés par les crochets servant à les hâler violemment sur le pont, plusieurs requins meurent lentement sous la surface hors de la vue de leurs tortionnaires.

 

Les bêtes sans vie arrivant au port ne servent qu’à dorer l’ego du chasseur puisque la chair ne peut être mangée. Dès qu’un requin meurt, l’urée dans son sang se transforme en ammoniaque. Si le requin n’est pas immédiatement éviscéré et mis sur la glace, il devient incomestible avant même d’arriver au quai. Or, les trophy sharks et les records sont déterminés par le poids. Les requins ne sont donc pas vidés avant d’être grossièrement « lynchés » par la queue sur la place publique. La carcasse entière et les générations volées finissent dans un conteneur à vidanges.

 

Braisé d'estomac et d'ailerons à Radio-Canada

 

L'émission est d’une irresponsabilité réprimandable. C’est un retour à la vieille mentalité où les requins étaient perçus comme dangereux et nuisibles. Les deux dernières décennies ont plutôt démontré sans équivoque que les requins jouent un rôle critique dans le maintien écosystémique, qu'ils ne sont pas une menace pour l'homme, mais qu'ils sont fragiles. Cet épisode de Martin sur la route n'aide aucunement leur cause.

 

Nous vous invitons à visionner l’émission en question - si déplorable soit-elle - et si cela vous dégoûte, nous vous serions gré d’en faire part au cuisinier et à Radio-Canada : auditoire@radio-canada.ca

 

*Martin sur la route - À la poursuite du requin (Émission du mardi 15 décembre 2009)

 

AUTEUR: Jeffrey Gallant

DATE D'AFFICHAGE: Le 19 décembre 2009

DERNIÈRE MODIFICATION: Le 19 décembre 2009

 

 

Les dents de l'amer

Par Jeffrey Gallant, M.Sc.

GEERG

Groupe d'étude sur les élasmobranches et le requin du Groenland (GEERG)

Observatoire des requins du Québec (ORQ)

Administration : Drummondville, QC

R/V Skalugsuak : Club nautique de Baie-Comeau

Courriel : info@geerg.ca

GEERG © 2016 - TOUS DROITS RÉSERVÉS

OEUVRE DE BIENFAISANCE ENREGISTRÉE

Agence de revenu du Canada : 834462913RR0001

Revenu Québec : 834462913RR0001

Faîtes un don

Canada

International

MEMBRE

Association canadienne pour les sciences subaquatiques